FTIR : polychromatique - monochromatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FTIR : polychromatique - monochromatique

Message par Alice* le Mar 10 Mai - 16:23

Salut, on est pas sûres d'avoir bien compris... Est-ce que en partant d'une source polychromatique, on obtient un faisceau monochromatique qui est envoyé sur l'échantillon (interferometre de Michelson). A partir de là, on obtient un spectre mono et I(v). On l'intègre pour obtenir un interferogramme polychromatique et B(v) grâce à Fourrier...? Si quelqu'un pouvait confirmer ou corriger ça serait cool!
Merci Smile

Alice*
Mitochondrie
Mitochondrie

Féminin
Nombre de messages : 49
Année d'étude : BA3
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: FTIR : polychromatique - monochromatique

Message par Florence le Mar 10 Mai - 21:30

Salut Alice,

pour la FTIR, tu dois faire l'intégrale de I(v) en toutes positions du miroir et donc on obtient un rayonnement polychromatique. Par contre pour l'interféromètre, je ne peux pas te répondre si c'est polychromatique ou mono. Je pense que tu a un rayonnement qui arrive sur le miroir semi-réfléchissent. Une partie du rayonnement est envoyé sur le miroir mobile et une sur le miroir fixe, et puis sont renvoyées toutes les deux sur le miroir semi-réfléchissant. Si les rayonnement sont en phase, cela renforce le signal. S'ils sont opposés cela s'annule.
Le rayonnement incident est bien polychromatique.
Si tu observe le détecteur en une seule position du miroir => monochromatique
ou sinon polychromatique

Florence
Psychotrope
Psychotrope

Féminin
Nombre de messages : 258
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: FTIR : polychromatique - monochromatique

Message par marrrina le Mar 10 Mai - 23:05

Ouep, en fait la source emet un rayonnement polychromatique (je l'ai noté dans mes notes de cours), après je sais pas trop ce qui se passe, mais on a deux possibilité:
- on place un "monochromateur" avant le détecteur pour sélectionner la longueur d'onde voulue

- comme florence dit, si elles sont en phase, le signal est renforcé et c'est celui la qu'on détecte, je pense que dans ce cas que le faisceau résultant ne possède qu'une longueur d'onde. Mais un problème c'est que le déphasage peut être quelconque donc le déphasage entre les deux faisceaux ne s'annulerait pas... donc la ca devient compliquer... Mais je pense que le faisceau résultant ne sera que d'une longueur d'onde, surtout si tu analyse cette image:

marrrina
Psychotrope
Psychotrope

Féminin
Nombre de messages : 371
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Option : Agronomie - Option général
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: FTIR : polychromatique - monochromatique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum