Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Message par Antonin le Dim 28 Aoû - 16:49

Voila je pige pas trop cette expérience.

Je comprend qu'on a deux mutation, une qui touche la pompe à proton et l'autre qui touche la voie d'endocytose et je comprend pourquoi c'est létal si on a un double mutant end3 vma2.

Puis on prend un mutant vma2 ura3 qu'on complémente avec un plasmide VMA2 URA3, et la souche peut perdre ce plasmide en milieu acide.

A partir de ce point la je comprend pas ce qu'on fait après pour mettre en évidence les gènes d'endocytose....

Help me


Antonin
Dopamine
Dopamine

Masculin
Nombre de messages : 115
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Message par Pretoriko le Mer 4 Jan - 12:42

Je suis pas sûr de comprendre cette expérience non plus.
En gros, on mute pleins de levure jusqu'à avoir notre mutant vma2.
Ces mutants là, on les mute également pour ura3 (double mutant vma2.ura3)

Ensuite on cherche une nouvelle mutation qui ferait que ces mutants ne seraient plus viable. Donc on refait de la mutagenèse sur nos levures et on leur introduit un plasmide VMA2-URA3 qui peut être perdu en milieu acide sauf si notre mutagenèse a fait que ces levures sont doubles mutants vma2-end3 (en fait triple mutant vu qu'elles sont aussi ura3 ???)

Là déjà je suis pas sûr d'être dans le bon... Razz

Enfin pour savoir si notre levure a perdu son plasmide on utilise des milieux avec acide fluorochlorotrique (FOA) qui peut être transformé par URA3 en produit toxique qui tue la levure. On fait donc pousser nos levures sur un milieu riche en uracile puis réplication sur milieu sans uracile. Les levures qui n'auraient pas poussées sur le milieu sans uracile mais bien sur milieu + uracile possèderaient encore leur plasmide et seraient donc double mutant end3-vma2.

Je comprends pas du tout là, si elles possèdent le plasmide ça signifie qu'elles possèdent le gène URA3 et qu'elles peuvent donc transformer le FOA en produit toxique sur les 2 milieux non? A moins que quand il y a de l'uracile, l'URA3 est trop occupé à métaboliser l'uracile que pour transformer le FOA.

Fin bref, est ce qu'une bonne âme peut m'éclairer là dessus? Sad

Pretoriko
Dopamine
Dopamine

Masculin
Nombre de messages : 87
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 29/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Message par Corentin le Mer 4 Jan - 13:00

D'après ce que je pense avoir compris, on a des levures mutantes ura3 vma2, et on leur donne un plasmide URA3 VMA2 qui est perdu en milieu acide (je vois pas trop pourquoi mais apparemment c'est comme ça ^^).
On les croise avec des autres mutants, et on veut isoler les doubles mutants vma2 end3. On les met alors sur milieu acide, les levures vont perdre leur plasmide sauf les vma2-end3 car celles-là meurent si elles n'ont plus ce plasmide (létalité synthétique). Donc en gros, nos doubles mutants sont les seules levures qui conservent le plasmide en milieu acide donc on les reconnait comme ça.

Corentin
Neurotransmetteur
Neurotransmetteur

Masculin
Nombre de messages : 236
Année d'étude : Doctorat
Section : Bioingénieur
Option : Chimie et bioindustries - Option génétique
Date d'inscription : 07/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Message par Pretoriko le Mer 4 Jan - 13:04

Ah oki ça serait plutôt par croisement pour obtenir nos doubles mutant vma2-end3.
mercii Smile

Pretoriko
Dopamine
Dopamine

Masculin
Nombre de messages : 87
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 29/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Message par sebastien le Mer 11 Jan - 19:45

Je pige pas à quoi sert le gène ura3...

Si on a un mutant vma2 dans lequel on met un plasmide qui complémente sa mutation => la levure est viable. Si on la croise avec une end3 (qui elle aussi est viable), le double mutant obtenu est viable tant que le plasmide reste dans la cellule... Si le plasmide se barre elle meurt...

Pourquoi on utilise un nouveau gène à la rien à voir?? il code pour quoi cet URA3? scratch

( confused j'ai un peu du mal ce soir...)


EDIT: je sais toujours pas à quoi il sert cet ura3 quelqu'un se dévoue pour m'expliquer... Crying or Very sad et aussi à quoi sert cette méiose qui est indiquée sur le slide...??

sebastien
Neurotransmetteur
Neurotransmetteur

Masculin
Nombre de messages : 174
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Option : Chimie et bioindustries
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 10 p12/29 Expérience de Riezman et Nelson

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum