dissection génétique, mutant dominant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dissection génétique, mutant dominant

Message par florian duchatel le Lun 14 Mai - 23:40

salut,
voila, dans cette partie du cour il y a un truc que je capte pas...c'est le moment ou il parle des test de liaison génétique.
je comprend pas pourquoi lorsque on fait ce test et que on obtient un ditype parentale ça veux dire que il y a liaison génétique:(
Kus

florian duchatel
Mitochondrie
Mitochondrie

Masculin
Nombre de messages : 68
Année d'étude : BA2
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 16/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: dissection génétique, mutant dominant

Message par Alex le Mar 22 Mai - 0:56

(On suppose qu'il sont hétérozygote je pense, croiser des homozygote dominant, y a pas beaucoup d’intérêt) Et si c'était non lié, on aurait aussi eu des phénotype sauvages. (Ségrégation égale)
Dans le chapitre 3.3 recombinaison homologue, il disait que si deux gène sont complètements lié (en gros qu'il n'y a pas possibilité d'avoir de c-o entre eux, alors tu n'obtient que des DP et aucun phénotype recombinant.)

Mais pour revenir à cette slide, si je me plante pas, il finit par dire qu'on a jamais trouvé de mutant Pse-c qui était génétiquement lié à PHO5. Ce qui rendait l'hypothèse 1 erroné.

Alex
Mitochondrie
Mitochondrie

Masculin
Nombre de messages : 65
Année d'étude : BA2
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum