Production d'HST dans les plantes

Aller en bas

Production d'HST dans les plantes

Message par Charlotte le Sam 14 Jan - 18:11

Je ne comprends pas grand chose à ce truc ... Tout ce que j'ai capté c'est qu'on veut produire l'hormone, donc on la fusionne avec l'ubiquitine pour la stabiliser... Mais pourquoi on veut pas de premier residu methionine ? Et pourquoi est ce qu'on cible tout ça vers le plaste ? Bref si quelqu'un a compris tout ca, je serais ravie qu'il m'éclaire !! Smile
avatar
Charlotte
Neurotransmetteur
Neurotransmetteur

Féminin
Nombre de messages : 185
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Option : Chimie et bioindustries - Option génétique
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par marrrina le Sam 14 Jan - 18:31

En fait le problème c'est qu'on ne peut pas faire de modifications post traductionnelles:
- synthèse de n'importe quoi= codon start = AUG = méthionine comme 1er acide aminé
- séquence de l'HST commence par un Phen.

On voit donc qu'il y a un problème... que ça ne commencera pas par le bon aa!
Donc on fusionne Ub-Hst et le résidu Gly76 sera reconnu par une protéase et nous libèrera notre chère Hst!

Après on fait une transfo transplastomique parce que on a remarqué qu'il existe des zones dupliquée dans l'ADN des plastes => insertion possible à plusieurs endroits dans l'ADN (si zone dupliquée) ==> la production (en quantité) de Hst augmente
avatar
marrrina
Psychotrope
Psychotrope

Féminin
Nombre de messages : 371
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Option : Agronomie - Option général
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par omy le Sam 14 Jan - 18:54

Je rajouterai :
HST naturelle produite chez l homme est secreté donc : elles possdent juste apres sa synthese une sequence signal qui lui permet d etre transporter vers le RE.Cette sequence signal (cote N terminale) est cliver pendant la translocation. Ce qui fait en sorte que ta proteine active commence par une phenylalanine au lieu d une methionine (la methionine etait dans le peptide signal!).

Nous on s en fiche que la proteine soit transporter dans le RE dans la mesure ou on arrive a faire en sorte qu elle se reploie correctement sans y entrer. Donc on va vouloir produire directement la forme active qui commence par la phenylalanine. Mais on peut pas parceque codon start =AUG =methionine => solution comme marina a dit.

Sİnon la raison de l augmentation du rdt lorsque la transfo est transplastomique est peut etre du au faite que chloroplaste=procaryote => systeme regulation gene non complexe et no gene silencing => potentiel de rdt plus important.

omy
Mitochondrie
Mitochondrie

Masculin
Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 08/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Charlotte le Sam 14 Jan - 20:22

Merci bien !!! Smile
avatar
Charlotte
Neurotransmetteur
Neurotransmetteur

Féminin
Nombre de messages : 185
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Option : Chimie et bioindustries - Option génétique
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Hélène le Dim 15 Jan - 0:07

Merci aussi ! moi j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi la transfo touche tous les adn du plaste (homoplasmique). Ca change quoi que les régions soient dupliquées ??
avatar
Hélène
Eve des BA1 08-09
Eve des BA1 08-09

Féminin
Nombre de messages : 60
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par marrrina le Dim 15 Jan - 0:25

Que le gène d'interet peut s'insérer à plusieurs endroits en même temps. Imagine y a 3 fois la même séquences dans laquelle le gène pourrait s'insérer, bah il est possible que le gène d'interet s'y insere 3x donc 3x plus de protéines!
avatar
marrrina
Psychotrope
Psychotrope

Féminin
Nombre de messages : 371
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Option : Agronomie - Option général
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Cyril le Dim 15 Jan - 1:25

On cible vers le chloroplaste car il contient plusieurs copies (près de 100) de son ADN chloropastique, de plus chaque cellule peut contenir des dizaines de chloroplastes... On augmente donc les probabilités d'expression du gène d'intérêt en l'exprimant dans le plaste par rapport à l'ADN chromosomique, où une insertion en de multiples endroits est instable vraisemblablement.
avatar
Cyril
Virus
Virus

Masculin
Nombre de messages : 231
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Option : Chimie et bioindustries - Option génétique
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Hélène le Dim 15 Jan - 2:02

Je suis d'accord mais comment savoir que tous les ADN du plastes sont transformés ? car c'est ça l'homoplasmie il me semble... tous pareil, et c'est ce que j'ai lu dans le cours.
avatar
Hélène
Eve des BA1 08-09
Eve des BA1 08-09

Féminin
Nombre de messages : 60
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par marrrina le Dim 15 Jan - 2:24

Moi dans mes notes de cours j'ai mis " ... dans la construction génétique (en plus de Gene de sélection et Gène d'interet) qui permet l'intégration du gène..."
Donc je suppose que sur le gène qu'on bombarde= séquence GS+GI
avatar
marrrina
Psychotrope
Psychotrope

Féminin
Nombre de messages : 371
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Option : Agronomie - Option général
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Hélène le Dim 15 Jan - 11:16

Oui ok aussi :p pas grave, je m'exprime peut -être mal mais je n'ai toujours par la réponse a ma question, haha Very Happy mais merci bcp!
avatar
Hélène
Eve des BA1 08-09
Eve des BA1 08-09

Féminin
Nombre de messages : 60
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par FireHead55555 le Dim 15 Jan - 14:44

Moi je vois ce que tu veux dire Hélène et je trouve ça un peu obscur aussi ^^
D'une part ils disent qu'il faut que tous les plastes d'une cellule soient transformés et après que c'est encore mieux si toutes copie d'ADN du plaste ont intégré le bazar.

L'un plus l'autre ca voudrait dire qu'en bombardant n'importe comment, notre gène d'intérêt s'insère dans tous les ADN de tous les plastes. Comme l'a bien dit Cyril, des centaines de copie d'ADN par plaste et des dizaines de plaste par cellule. Ca veut dire que notre gène d'intérêt s'est insérer des milliers de fois tranquillou (sans échec!), alors qu'on nous explique que c'est compliqué a faire et que le taux d'insertion est faible.

Je zappe d'office un truc ...
avatar
FireHead55555
Virus
Virus

Masculin
Nombre de messages : 590
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Option : Environnement
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par marrrina le Dim 15 Jan - 17:38

Voilà ce que j'ai trouvé dans une thèse sur internet: "La transformation chloroplastique procédant de la recombinaison homologue, on utilise un
plasmide porteur du gène d’intérêt et contenant de part et d’autre des régions flanquantes
homologues à celles de la zone d’intégration. La sélection des plantes transplastomiques s’effectue à l’aide de marqueurs de résistance, la pression de sélection permettant d’atteindre
un état d’homoplasmie où toutes les copies du génome chloroplastique de l’ensemble des
chloroplastes (de l’ensemble des cellules) sont recombinantes"
avatar
marrrina
Psychotrope
Psychotrope

Féminin
Nombre de messages : 371
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Option : Agronomie - Option général
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par FireHead55555 le Dim 15 Jan - 17:56

Hum c'est ça donc, ils ne sont en effet pas tous transformés, mais ceux qui ne le sont pas sont détruits.
Elle en a pas du tout parlé en cours je pense. Ca doit encore être tout une histoire, car pour un gène de résistance à un antibiotique, il faut souvent sécréter un molécule qui détruit l'antibiotique, mais dans ce cas précis il ne faut pas qu'un plaste transformé "protège" un plaste non transformé juste à coté.

Enfin le principe est la, merci Marina ^^
avatar
FireHead55555
Virus
Virus

Masculin
Nombre de messages : 590
Année d'étude : MA2
Section : Bioingénieur
Option : Environnement
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Hélène le Dim 15 Jan - 19:22

merci Smile séb, tu as exprimé en mieux ce que je voulais dire Very Happy
avatar
Hélène
Eve des BA1 08-09
Eve des BA1 08-09

Féminin
Nombre de messages : 60
Année d'étude : MA1
Section : Bioingénieur
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Production d'HST dans les plantes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum